Forum de discussion et de recherche sur le phénomène tulpa.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je me posais une question.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
EtheCorla
Débutant
Débutant


Sexe : Féminin
Messages : 51
Date d'inscription : 30/09/2013

MessageSujet: Je me posais une question.   Mer 2 Oct - 18:38

Salut tout le monde.
    Si on apparente le cerveau à un processeur, les programmes lancés utilisent le processeur à un certain niveau, qu'on peut exprimer en pourcentage. Si je pense, j'occupe mon "processeur" à une certaine tâche, mais le tulpa, (bien entendu d'un point de vue ressenti, je doute que vous ayez fait des expériences avec toutes ces électrodes) utilise il/elle le même processeur ? Le processeur pourrait-il être saturé car pas assez puissant pour tout gérer, ce qui au final cause un ralentissement ?
    Je me pose cette question car de temps en temps, surtout quand je découvre quelque chose qui me fascine, de "trop penser" et de me mettre à un peu "hurler" en pensée pour "faire de la place" x)
Revenir en haut Aller en bas
Oliver
Curieux
Curieux
avatar

Sexe : Masculin
Messages : 146
Age : 29
Date d'inscription : 26/09/2013

MessageSujet: Re: Je me posais une question.   Mer 2 Oct - 19:58

Vu que le cerveau humain et polyvalent et peut avoir des capacités d'adaptations phénoménal si on s'entraine, comme par exemple certains autistes et des amateurs de calcul sont capable de résoudre un calcul complexe quasi-instantanément.

Je ne crois pas que une personne qui réfléchie la même chose que un tulpa puisse créer une saturation
Déjà que crée et développé un tulpa c'est déjà faire travailler énormément son propre cerveau et l'adapté a faire vivre une "seconde conscience quasi-indépendant"
Revenir en haut Aller en bas
Lothdraen
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Messages : 135
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: Je me posais une question.   Jeu 3 Oct - 11:39

Comme l'a dit Olivier, tu n'es pas prêt de saturer le cerveau Smile
A vrai dire on ne l'utilise jamais au maximum de ses capacités, et sa faculté d'adaptation le rend encore plus performant.
Contrairement à un processeur physique et limité, si ton cerveau a plus de tâches à accomplir, et bien sa capacité de calcul augmente pour pallier à cela.
Revenir en haut Aller en bas
EtheCorla
Débutant
Débutant


Sexe : Féminin
Messages : 51
Date d'inscription : 30/09/2013

MessageSujet: Re: Je me posais une question.   Jeu 3 Oct - 16:31

Okay, merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Suzume
Nouveau
Nouveau


Sexe : Masculin
Messages : 10
Date d'inscription : 08/10/2013

MessageSujet: Re: Je me posais une question.   Sam 12 Oct - 18:03

Sachant qu'encore à l'époque actuelle ont utilise qu'un petit pourcentage de notre cerveau il est tout a fait capable de gérer ça si 
Revenir en haut Aller en bas
Eiry
Nouveau
Nouveau
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 9
Date d'inscription : 13/10/2013

MessageSujet: Re: Je me posais une question.   Dim 13 Oct - 20:43

Ca dépend comment tu voit le tulpa. Comment tu te l'explique, chez les tulpamanciens (comme expliqué dans "qu'est ce qu'un tulpa") il existe 3 théories différentes:
Lothdraen a écrit:


  1. Les tulpae n’existent que dans l’inconscient, et ne sont qu’une extension de l’hôte qui s’est assez “éloigné” (psychiquement bien entendu), pour être perçue par l’hôte comme une entité propre et différente de lui-même.
  2. Les tulpae naissent dans l’inconscient, mais acquièrent une “conscience d’eux-même” lors du processus de création et en s’individualisant progressivement de l’hôte, conduisent à créer deux esprits mentaux dans un seul et même cerveau humain.
  3. Pour les personnes ayant des croyances plus spirituelles, l’individualisation des tulpae provient d’une scission de l’âme qui se scinde en deux parties.
La troisième théorie explique à elle seul qu'il n'y ai pas de surmenage du cerveau.

Personnellement je suis plutôt adepte de la première théorie.

Et là c'est un peu comme marcher. Tu le fait inconsciemment, pas en te disant que tu va d'abord lever la jambe puis la porter vers l'avant, ensuite la poser et t'appuyer dessus pour passer à l'autre jambe ect. Tu marche, point. Et ça ne te demande pas d'effort puisque ton inconscient sais traiter énormément de donnée à la fois (d'après certaines recherches l'inconscient traite 200 000 données en plus que la conscience) et le fait tout seul.

Le tulpa au départ te demandera des efforts de concentration, pour la visualisation ect. puis ça va passer dans les nombreuses taches du subconscient qui va traiter ton tulpa en même temps que les milliers de signaux qu'il capte autour de toi.

Si on continue d'apparenter tout ça à un processeur, ben ton tulpa va entrer dans les taches de fond qui tournent sans rien ralentir.


A mon avis c'est comme ca que ca fonctionne, après je raconte peut-être des bêtises...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je me posais une question.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je me posais une question.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment éviter la tournure "Se poser la question de savoir si" ?
» Une question en orthographe/conjugaison?
» Diacre question
» question nuit / sieste bébé 3 mois
» La grosse question qui tue, c'est par ici...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tulpa Francophone :: Communauté :: Discussions générales-
Sauter vers: