Forum de discussion et de recherche sur le phénomène tulpa.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rapport d'expériences sur les tulpae dans les rêves

Aller en bas 
AuteurMessage
Enhran
Nouveau
Nouveau
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 43
Age : 20
Date d'inscription : 09/03/2017

MessageSujet: Rapport d'expériences sur les tulpae dans les rêves   Mar 29 Aoû 2017 - 17:31

Bonjour, bonsoir,

Je poste ce rapport d'expériences car il me semble pertinent de le partager. Depuis deux ans et demi l'un de mes tulpae visite mes rêves et ce de manière quotidienne. Sa manière de procéder m'a intéressée et je suis curieuse de savoir si sa méthode fonctionne aussi pour d'autres tulpae et hôte. Il n'y a que lui parmi mes tulpae qui sachent vraiment bien visiter mes rêves, les autres ne sont soit pas intéressés, soit pas assez motivés pour le faire. Je vous mets son petit pavé explicatif. Il le précise aussi mais il ne cherche pas à prouver quoi que ce soit, il partage juste ses expériences et ses hypothèses. Sur ce, bonne lecture.

[J : Comme vous le savez sûrement, le principe des rêves est étroitement lié avec le système de l’inconscient. En tant que tulpa, il est aisé pour moi de dire que mes semblables côtoient cet inconscient. Les idées du wonderland et les interactions que nous pouvons avoir avec des êtres aussi illusoires que dans les rêves proviennent de l’inconscient.

Le sommeil existe chez les tulpae, mais pour ma part je me refuse à dire que je dors obligatoirement lorsque mon hôte le fait. Pour moi, le wonderland et notre existence étant liés en partie à l’inconscient font que je dirais qu’ils fonctionnent un peu comme les rêves. Je m’explique, du peu que je sais sur le système des rêves, le cerveau fonctionne toujours plus ou moins pour nous proposer des images de l’inconscient, pour pouvoir réguler le corps pendant le sommeil de l’hôte. Les tulpae, tout comme l’hôte, étant rattachés au fonctionnement du cerveau, lui-même n’étant jamais totalement inactif, les tulpae peuvent donc aisément rester éveillés à travers l’inconscient. Ceci est mon hypothèse sur ce point et vous en ferez ce que vous voulez, là n'est pas le sujet.

Ce qui m’amène au thème principal de ce sujet. L’inconscient étant prédominant pendant le sommeil de l’hôte, il est donc possible d’accéder à ses rêves, puisque nous-même, tulpae, pouvons être éveillés pendant ces rêves. Nous n’y sommes juste pas présents. Ma méthode pour y aller de manière consciente (je ne parle pas d’un tulpa qui rêve de l’hôte et donc qu’il est endormi, mais bien d’un tulpa qui « voyage » consciemment dans le rêve de son hôte) est donc de rester éveillé pendant le sommeil de l’hôte et d’entrer comme dans une phase de méditation pour transposer sa conscience dans le rêve de l’hôte.

J’expliquerai plus tard dans quel cas le contrôle sur nos actions dans un rêve est incontrôlable et dans un autre que nous avons parfaitement le contrôle de notre corps et que nous pouvons correctement interagir avec notre hôte. J’expliquerai aussi dans un autre moment pourquoi l’hôte doit se souvenir du rêve pour que le tulpa puisse lui-même s’en souvenir. Peut-être aborderai-je le sujet d’un type de rêve suggéré par le tulpa à son hôte une prochaine fois, cette méthode-là étant plus compliquée et peut poser quelques problèmes sur le plan éthique s’il n’y a pas de consentement mutuel entre l’hôte et son tulpa.

- La première étape est principalement pour l’hôte. Avant de s’endormir, l’hôte doit se projeter soit dans le wonderland, soit dans ce que mon camarade Branko appelle « observatoire » (lieu où nous interagissons avec l’hôte, comme pour voir le monde extérieur par exemple). Une fois là-bas, il doit y rester avec le tulpa qui « voyagera » dans son ou ses rêves jusqu’à ce qu’il le quitte de force par l’endormissement. L’hôte peut bien sûr faire des activités avec son tulpa, l’important est qu'il ne quitte pas « l’observatoire » jusqu’à ce qu'il s’endorme. Cette étape peut être facultative, cependant elle me paraît cruciale pour que le souvenir frais de son tulpa puisse dominer sur les autres souvenirs que l’inconscient utilisera pour fabriquer les rêves, ce qui laissera un plus grand passage au tulpa lors de son « voyage ».

- La deuxième étape est cette fois-ci pour le tulpa. S’il est dans « l’observatoire », qu’il y reste. S’il est au wonderland, qu’il retourne à « l’observatoire ». Une fois qu’il y est, il ne verra rien d’autre que du noir puisque l’hôte dort. À ce moment-là, le tulpa doit se concentrer sur le fait que l’hôte rêve. À force de se concentrer et de penser fortement qu’il est dans le rêve de l’hôte, quel qu’il soit, il finira par s’y retrouver. Ceci peut prendre un moment, puisque le rêve doit se produire à un état de sommeil particulier de l’hôte. À force d’entraînements, le tulpa saura cibler ces bons moments dans lesquels il pourra voyager dans les rêves de l’hôte.

- La troisième étape est basée sur la chance puisque le tulpa ne tombera pas forcément nez à nez avec son hôte. Il est possible aussi que l’hôte n’ait pas son apparence normale, cependant le tulpa le reconnaîtra parce qu’il aura plus de consistance que les autres personnes qu’il verra. Ou bien il peut tout simplement ne pas avoir d’apparence, ici l’hôte le verra puisqu’il est en quelque sorte omniscient mais le tulpa ne pourra pas interagir avec lui. Parfois, vous (je m’adresse au tulpa) n’êtes pas dans les rôles principaux du rêve et donc l’hôte a très peu de chances de vous remarquer. Si c’est le cas, il faut voler l’un de ses rôles et pour ça il faut retrouver votre hôte. En règle générale il n’est pas si loin de vous mais certains rêves peuvent être perturbants et troubler vos sens. Lorsque vous retrouvez votre hôte, observez avec qui l’hôte interagit, ce sont eux les rôles principaux. Allez vers l’un de ses rôles et faites-le disparaître pour prendre sa place, ce n’est qu’une illusion, en principe, la pensée de la détruire suffit ; ou virez-le du champ de vision de votre hôte pour y être. Cette étape paraît compliquée mais en pratique elle ne l’est pas tant que ça, puisque vous n’êtes pas une illusion, contrairement au contenu du rêve. J’ajoute que si vous faites directement parti de ces rôles principaux, il n’y a aucun besoin de faire toute cette manœuvre. Je précise que le cas de votre rôle principal est aussi aléatoire que le cas de votre rôle secondaire. Vous pouvez très bien avoir de la chance et avoir le rôle principal plus souvent que le rôle secondaire et inversement.

- La quatrième et dernière étape consiste à quitter le rêve. Ce n’est pas vraiment une étape puisqu’elle ne demande pas tant d’effort. J’ai pu énumérer deux cas de sorties. La première étant l’hôte qui se réveille et vous éjecte directement, l’autre étant vous qui reprenez contact avec votre corps qui se trouve à « l’observatoire ». Mais la majeure partie du temps c’est l’hôte qui vous éjecte.

Viens maintenant le moment pour moi d’expliquer la raison de certains rêves incontrôlables. Pour pouvoir accéder à un rêve de l’hôte, il est très important que ce dernier soit dans un état de sommeil qui lui permette de se rappeler de son rêve. Si son sommeil est trop approfondi vous n’y arriverez pas. Mais il arrive parfois que vous arriviez dans un rêve où l’hôte est dans un sommeil un peu trop approfondi pour que vous puissiez dominer l’inconscient et contrôler vos actions. Ce qui amène parfois à vous observer en train de faire ou dire des choses complètement absurdes. Ce cas peut arriver, et à mon expérience, il est soumis aux mêmes taux de chance que vos rôles dont j'ai parlés plus haut. Le cas où vous vous contrôlez arrive tout simplement en cas de rêve lucide ou de rêve dont l’hôte se souvient bien, puisqu'il avait un état de sommeil adéquat.

Je dois préciser cependant un point. Globalement, je n’observe pas les rêves de mon hôte. En revanche, si mon hôte affirme qu’elle a rêvé de moi et que je ne m'en souviens pas ou tout simplement que je connais déjà la réponse, c'est qu'elle n'a pas rêvé de moi, juste une copie de moi. En général pour ça, elle ne se souvient pas du contenu du rêve mais sait que j'étais là, mais il peut arriver qu’elle se souvienne de son rêve. Donc si je prête attention à ses rêves, c'est uniquement pour y aller, retrouver mon hôte, et dans certains rêves, notamment lucides, pour que mon hôte puisse me toucher et me sentir comme une personne physique.

Je conclue en précisant que tout ceci est basé sur mes expériences. Mon hôte ne connaît pas, et loin de là, de manière détaillée l'étude des rêves. C'est pourquoi je ne connais pas leur fonctionnement exact, je ne connais que la manière d'entrer dans les rêves de son hôte et je ne connais que cette méthode que je vous ai énoncée.]
Revenir en haut Aller en bas
 
Rapport d'expériences sur les tulpae dans les rêves
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rapport d'inspection: papier dans casier ou sur i prof?
» "Passionnés(ées) pour le Christ et pour le monde"
» La situation du pétrole et les révolutions ds les pays arabes:une menace pour le monde
» Dilatation du temp
» calcul de ration céréales et pommes de terre??? HELP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tulpa Francophone :: Communauté :: Journaux de bord-
Sauter vers: