Forum de discussion et de recherche sur le phénomène tulpa.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vocabulaire général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lothdraen
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Messages : 135
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Vocabulaire général   Mer 25 Sep - 13:06

Bonjour à tous,
Pour éviter toute confusion, voici le vocabulaire de base. Il est utilisé sur le forum et dans le domaine de la tulpamancie ainsi que dans d'autres communautés annexes.
Si une définition ne vous paraît pas claire ou si vous souhaitez qu'un mot soit rajouté à cette liste, n'hésitez pas à m'en faire part à la suite de ce post.
N'oubliez pas que certaines définitions ne peuvent être comprise qu'en lisant leur introduction associée, dans leur sous-forum dédié.



Vocabulaire de Tulpamancie 2.0

*Ami imaginaire: Ce sont des marionnettes mentales avec peu ou pas d'autonomie ou conscience propre. Ce sont des sortes de formes-pensées. Ils peuvent devenir des tulpae, et parfois le deviennent naturellement. Ce terme est souvent utilisé péjorativement en société, mais peut être utilisé pour rassurer les personnes sur la non-dangerosité du phénomène tulpa.

*Déviation: C'est le changement de personnalité et/ou de forme d'une tulpa, durant ou après la création. Et cela indépendamment et souvent à l'encontre de la volonté de l'hôte.

*Dissipation: C'est le processus ou l'acte de détruire l'existance d'une tulpa, qui devient ainsi de moins en moins distincte et consciente avec le temps. Cela dit, plus une tulpa est ancienne et mature, plus il est difficile de la dissiper (voire même impossible). Ethiquement parlant, cet acte est considéré comme un meurtre pour beaucoup de tulpamanciens, surtout s'il est fait délibérément.

*Dissociation: Ce mot a deux significations. Il peut vouloir dire :
- 1] Se détacher de l'environnement proche, de manière volontaire ou involontaire. Cela peut aller de se perdre dans un livre, à d'entrer dans son wonderland, ou encore de laisser le contrôle de son corps à sa tulpa.
- 2] Éliminer le sens d'identité de l'hôte ou de la tulpa à l'aide d'un processus mental, en se séparant ainsi complètement de son corps. C'est le cas lors du switching.

*Forcing (ou Tulpaforcing): Le forcing est l'acte de se concentrer et de développer ou renforcer la présence d'une tulpa en lui accordant une attention particulière, ou juste en interagissant avec elle.
Il existe deux types de forcing : Le forcing dit “passif” qui consiste à interagir de quelque manière que ce soit avec sa tulpa (dialoguer tout en faisant une autre activité), du forcing “actif” qui consiste à se concentrer exclusivement sur sa tulpa durant un laps de temps donné, en minimisant au maximum les distractions.

*Fusion (ou intégration): Lorsque deux individus (un hôte + tulpa ou une tulpa + une autre tulpa) se combinent pour ne former qu'un seul individu, de manière permanente. Cette fusion peut être partielle ou totale. Elle est souvent utilisé en psychologie pour "guérir" les individus ayant plusieurs consciences dans un même corps, ce qui ne fonctionne que très rarement. Ce processus n'est pas à utiliser à la légère et nécessite l'acceptation de toutes les parties, en ayant conscience des conséquences à long terme d'une telle action. Elle peut aussi être utilisée en dernier recours si une tulpa est dysfonctionnante ou inadaptée, en la fusionnant avec une autre tulpa, pour la rendre plus stable.

*Imposition (projection) : L’action de projeter sa tulpa avec soi dans le monde physique, aboutissant à créer une sorte hallucination persistance et vivante de la tulpa. Cela peut aller de la simple sensation de présence de la tulpa, à entendre/voire/toucher la tulpa comme si elle était physiquement présente. L'hallucination peut ensuite être contrôlée par l'hôte, la tulpa ou bien les deux à la fois.
Cela nécessite beaucoup de pratique, courage !

*Narration: C'est une technique de forcing passif qui consiste à dialoguer avec sa tulpa sans attendre de réponse de sa part. Elle fait partie des toutes premières étapes de la création d'une tulpa.

*Parallélisme: C'est la capacité d’un hôte et de sa tulpa d’effectuer deux tâches (calcul mental par exemple) différentes, simultanément.

*Possession: C'est une forme de contrôle partagé du corps où l'hôte prête le contrôle à sa tulpa, tout en restant connecté à ses sens physiques. Cette possession peut être partielle (un membre) ou bien totale (tout le corps). Pour être maîtrisé, cela nécessite un entraînement de la part de l’hôte et de sa tulpa. Comme l’hôte reste connecté à ses sens, il est toujours conscient de tout ce qui se produit durant la possession.

*Parroting (perroquet): Terme anglophone désignant le fait de contrôler volontairement la voix d'une tulpa pour lui faire répéter des phrases ou des mots. Le but étant d'aider la tulpa à s'exprimer et de mieux distinguer sa voix mentale (en agissant sur la hauteur/ton de la voix) au début de sa création. Le parroting peut s'avérer être utile lors de la création de serviteurs.

*Proxying: C'est l'acte pour une tulpa de contrôler le corps de l'hôte pour transmettre certaines actions ou mots à un autre individu/tulpa. En pratique, cela permet surtout à une tulpa de pouvoir parler à une autre tulpa qui ne maîtrise pas encore la possession.

*Puppeting (marionnettiste): Terme anglophone désignant le fait de contrôler volontairement les membres d'une tulpa pour la faire bouger (dans le wonderland notamment). Le but étant de pouvoir lui apprendre plus rapidement à effectuer les bons mouvements, et à bouger de manière naturelle.
Cette action est à réserver pour les jeunes tulpae au début de leur création, et à petite dose, sans quoi vous risquez soit de rendre votre tulpa dépendante de vous pour ses mouvements ou encore de croire que ses mouvements ne sont dus qu'à votre volonté.
Cette action est impossible à effectuer pour les tulpae déjà matures, et perçu comme dégradant par elles. Le puppeting est également indispensable pour la création de serviteurs.

*Serviteur: Être-outil mental qui n'a pas de conscience propre, et qui a pour but d'assister ou d'automatiser certaines tâches mentales ou physiques (nécessite une entraînement pour la possession). Il peut être comparé à un programme informatique. Néanmoins un serviteur peut devenir une tulpa si on lui porte une attention et un attachement au-delà de l’utilité de sa fonction.

*Stase: Etat d'une tulpa/hôte qui devient inconscient(e) ou dormant(e) à court ou long-terme. La stase est souvent utilisée pour décrire un état de sommeil volontaire très profond. Certains hôtes peuvent aussi passer en stase lors du switching. Cette action peut aussi être utilisée en dernier recours si un hôte rencontre de graves problèmes de vie qui pourraient altérer une tulpa encore en cours de création.

*Switching: C'est une forme de contrôle partagé du corps où l'hôte prête le contrôle à sa tulpa, mais en étant coupé de ses sens physiques.
L’hôte prend alors la place de la tulpa et se retrouve dans le wonderland ou bien demeure dans un état de black-out (perte de la sensation du temps qui passe) tandis que la tulpa prend la place de l’hôte dans le corps. Dans ce cas-ci, le contrôle du corps est total et l’hôte n’est pas conscient de ce qui se passe durant le switching. Cela nécessite un entraînement assez avancé en matière de possession, des deux parties (hôte + tulpa).

*Tulpa(e): Littéralement “Forme de pensée” en Sanscrit. Le concept émergea il y a longtemps en Asie, et se déroulait durant les longues sessions de méditation des moines tibétains. A présent, elle définit les êtres créés par la seule volonté d’une conscience humaine.

*Tulpamancien ou Hôte: L’individu qui pratique la tulpamancie et dispose ainsi d'une ou plusieurs tulpa(e) à l'intérieur de lui.

*Tulpamancie: C'est la pratique de création des tulpae, qui remonte à la tradition bouddhiste tibétaine. Néanmoins lorsqu'on parle de tulpamancie, on parle de la pratique moderne (celle détaillée sur le forum).

*Tulpish: C'est une forme de communication entre la tulpa et son hôte qui se passe de mots : cela consiste à échanger des émotions, impressions, images ou idées abstraites. La majorité des tulpae utilisent ce mode de communication au début de leur création, et pour certaines, c'est cette forme de communication qui sera préférée ou uniquement utilisée. L'hôte peut aussi utiliser ce mode de communication pour permettre une meilleure intégration des traits de caractères au début de la création (ex: trait de caractère généreux = image d'une personne en train de donner avec un sourire).

*Visualisation: Imaginer simplement sa tulpa avec son esprit, les yeux clos soit seule ou bien dans le Wonderland. Par abus de langage, la visualisation fait souvent référence à tous les sens et pas qu'à la vue.

*Vocale: C'est une étape où la tulpa peut communiquer avec des phrases complètes et cohérentes, contrairement au tulpish. Cela dit certaines tulpae peuvent choisir de ne pas vouloir communiquer ainsi et ne développeront jamais cette capacité.

*Voix mentale: C'est la voix interne soit de l'hôte, soit de la tulpa, qui peut être entendue en discutant mentalement. A ne pas confondre avec les voix entendues comme hallucinations auditives (lors de l'imposition).

*Wonderland: Un lieu imaginaire créé de toutes pièces où vit la tulpa.
Si le lieu existe, c'est là où doit aller l’hôte s’il veut interagir avec sa tulpa mentalement. Un wonderland peut être un espace défini où est imaginé un décor (une maison au bord d’un lac, par exemple) mais peut aussi ne pas exister du tout. Dans ce cas il est remplacé par un espace vide ou flou, où ne se trouve que la tulpa.
Ce lieu est souvent considéré comme de nature psychologique ou bien métaphysique (par les adeptes du voyage astral).



Vocabulaire Annexe 2.0
Voici un peu de vocabulaire annexe, qui n'est pas vraiment lié à la tulpamancie mais qui reste intéressant à connaître.

*Daemon (ou Familier): C'est une personnificationn de l'inconscient d'une personne, disposant d'une certaine autonomie et souvent sous la forme d'un animal. Contrairement aux daemons de "His Dark Materials", ce ne sont pas des entités physiques et sont considérées comme purement psychologiques par nature. Les daemons sont à différencier des tulpae par là même que l'hôte ne les considère pas comme indépendant d'eux, mais comme étant une partie d'eux.

*Daemonisme: La pratique de créer des démons, inspiré par le daïmon de Socrate, des recherches de Jung et des daemons de Philip Pullman dans son oeuvre "His Dark Materials", les personnes qui s'engagent dans le daemonisme sont nommés les daemians (terme anglophone).

*DSM (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux): Le "Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux" est un ouvrage de psychologie clinique. Il est actuellement dans sa cinquième édition et est appelé DSM-V ou DSM-5. Y sont classifiés l'ensemble des troubles d'ordre psychologiques connus ainsi que les traitements associés, et celui-ci sert de référence pour les psychologues et psychiatres. Toutefois, le DSM n'est pas unanimement admis par tous les professionnels de santé, et certains cliniciens préfèrent développer leurs propres traitement en dehors de ce manuel en aidant leurs patients au cas par cas plutôt que d'appliquer sans discernement les procédures décrites dans l'ouvrage. Le DSM est généralement considéré comme étant une oeuvre en construction.

*Otherkin (therian): Ce sont des personnes qui s'identifient comme appartenant à des espèces non-humaines ou bien ayant une identité non-humaine. Cela peut être expliqué d'un point de vue psychologique ou spirituel selon à qui vous le demandez. Cela appartient à une sous-culture complètement différente de la tulpamancie sans toutefois y être incompatible. Les thérians sont un sous-genre des otherkins qui s'identifient comme des animaux qui existent ou ont existé sur terre.

*Soulbond: Une entité qui endosse l'identité d'un personnage fictionnel d'une oeuvre, tout en sortant du "cadre" à proprement parler de l'oeuvre en question. Cela peut être le cas des tulpae lorsqu'elles sont créées à partir d'une oeuvre connue (exemple personnage de Disney, MLP:FiM, etc). Cela se produit aussi chez les écrivains ou scénaristes qui décrivent des personnages qui "prennent vie" ou "font avancer l'histoire à leur façon". Cette pratique reste toutefois déconseillée lors de la création d'une tulpa, car cela nuit au développement psychique de celle-ci (la tulpa ne pouvant faire la différence entre son identité propre et celle de l'oeuvre fictive).

*Soulbonder: Une personne qui dispose d'un ou plusieurs soulbonds.

*Splitting (séparation): Acte de séparer une conscience en plusieurs parties distinctes. Ce processus induit souvent un changement dans la personnalité des entités créées par cette séparation, qui deviennent distincte de la conscience-source. La plupart du temps ces séparations sont produites par un trauma, mais peuvent aussi être induites volontairement.

*Walk-in: Une entité qui apparaît dans la conscience d'un seul coup, et complètement formé. Elle peut être fictive ou non. Les walk-in peuvent demeurer dans la conscience de l'hôte ou bien disparaître selon leur bon vouloir, sans laisser de trace et revenir plus tard. Les explications de ce phénomène peut être psychologique ou métaphysique, selon à qui vous vous adressez.
Revenir en haut Aller en bas
 
Vocabulaire général
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vocabulaire anglais
» Vocabulaire breton de la ferme Trépos VBF
» Le vocabulaire de la semaine
» vocabulaire de l'eps
» Exercices vocabulaire de la peur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tulpa Francophone :: Le Forum :: Annonces et Règlement-
Sauter vers: